Rufisque : Les victimes des démolitions de Tivaouane Peulh très remontées contre les autorités étatiques

Alors qu'on croyait oubliée et dépassée, l'affaire des démolitions de Tivaouane Peulh, voilà que les victimes ont encore rué dans les brancards, pour dénoncer la tournure que prennent les événements. En effet, ils ont battu le macadam, hier 13 septembre 2019, dans les rues de Tivaouane Peulh Niague, pour se faire entendre.

Pour rappel, en 2017 et après plusieurs manifestations pour que justice leur soit rendue, les victimes de démolitions à Tivaouane Peulh, avaient obtenu du chef de l'État, M. Macky Sall, 40 ha de la partie continentale de la SIPRES et aussi 3,5 ha de la coopérative d'habitat de la Primature. Si aujourd'hui, ils ont pu avoir accès aux 20 ha de la SIPRES qui ont déjà été aménagés, il reste qu'ils ont du mal à entrer en possession de l'acte des 3,5 ha promis sur l'espace de la coopérative de la Primature. Cependant, il semblerait que le Ministre de l’économie souhaiterait revenir sur cette décision "chose que nous ne laisserons pas faire. Quitte à y laisser notre vie et de le transformer en cimetière" a dit M. Ousmane Ndiaye. Ils interpellent également le Directeur des impôts et domaines de Rufisque qui semble traîner les pieds dans la délivrance des actes administratifs...


Samedi 14 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :