Rufisque/Inondations: " A chaque fois ils nous parlent de projets qui ne se concrétisent jamais... 92 familles ont abandonné leurs maisons." ( Souleymane Diouf, résidant).


La situation aux cités Serigne Mansour, Sipres, Babou Salam 1 et 2 n'a pas changé durant ces 4 dernières années. Les inondations sont encore à l'ordre du jour malgré les multiples sorties des habitants de ces cités de la commune de Rufisque Ouest. 

Selon Souleymane Diouf, un habitant de la cité Serigne Mansour, "c'est juste le manque de volonté manifeste des autorités qui font semblant de s' intéresser aux problèmes des populations. Il faut une solution concertée pour résoudre ce problème définitivement.

À chaque fois, ils nous parlent de projet qui ne se concrétisent jamais et nous subissons à chaque année ces inondations qui s'aggravent de plus en plus. 92 familles ont abandonné leurs maisons..." , dira-t-il.

Une situation qui perdure depuis des années et qui persiste malgré les projets promis par l’État du Sénégal pour gérer la question des inondations qui sont devenues prioritaires depuis 2005 au Sénégal après la période de sécheresse, selon le président du Conseil de quartier de ces dites cités de la commune de l'Ouest.

Selon Abdourahmane Fall, "on veut nous sacrifier. C'est la vérité car les autorités ne font pas d'effort pour soulager notre souffrance qui dure depuis des années. On a lancé des appels, on a menacé, mais rien. Toutefois, on ne va pas laisser tomber sinon nos maisons vont disparaître. On nous annonce des milliards pour résoudre les inondations mais où sont-ils?....." Pour l'instant les eaux de pluie occupent la quasi totalité des maisons et les artères des quartiers...
Lundi 16 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :