Rufisque : Cri du cœur des ex- travailleurs de la ville, qui s'insurgent contre le maire Daouda Niang et son fils

Rien ne va plus entre le maire de la ville de Rufisque, M. Daouda Niang et ses ex contractuels. Suite à l'arrêté du préfet concernant leur marche qui était prévue ce 17 Juillet 2019, ces ouvriers ont tenu un point de presse pour exprimer ainsi leur mécontentement à l'endroit du fils du maire. Selon leur porte-parole, M. Ibrahima Ndiaye, "ils sont victimes de licenciement abusif ainsi que le non-respect de leurs droits de travail. Adama Niang le fils du maire est aussi indexé du doigt car « c'est lui qui veut les envoyer au chômage », disent-ils. À rappeler que ces pères de famille sont déterminés à porter l'affaire jusqu'au bout et ils ont déjà saisi l'inspection du travail. Par ailleurs, l'arrêté du préfet est aussi décrié par ces marcheurs qui sont à couteaux tirés avec la municipalité. Mais, informent-ils, une autre demande d'autorisation de marche sera à nouveau sur la table du préfet de Rufisque.


Jeudi 18 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :