Rufisque / Bargny : Une centaine de millions dégagée par la commune pour vaincre le covid-19.



Dans la commune de Bargny, département de Rufisque, un dispositif de guerre est mis en place autour du Maire Gaye Abou Ahmad Seck.

Le comité de riposte s’est engagé depuis le début et avance sûrement dans un combat stratégique et responsable. Une série de mesures importantes ont été prises et les actions se concrétisent sur le terrain. Les mosquées, le marché, la mairie, les postes de santé, les maternités ont été désinfectés. 

Les horaires d’ouverture et de fermeture du marché sont également respectés de même que le lavage des mains supervisés par les agents municipaux et l’UCG local. Enfin, les conditions d’accès au marché sont maintenant satisfaisantes, après des débuts un peu difficiles.

À Bargny, le couvre-feu est respecté et la commune constate aussi une plus grande prise de conscience des populations dans la gestion des événements familiaux (baptême, décès...) Les voitures sonorisées circulent pour les besoins de sensibilisation. Le plan de gestion des daraas est en cours d’exécution sur la base du travail effectué par la dynamique citoyenne des 100 volontaires en partenariat avec les Badiénou Gokh, faisant suite à la distribution de produits antiseptiques (savons, lave-main, eau de javel etc... ), initiée par le comité.

Le Maire a proposé de confier la préparation des repas livrés aux daaras aux Badiénou Gokh. Cette mesure phare va démarrer incessamment pour une sécurité des enfants, mais aussi pour éviter la propagation de la maladie. On note également une bonne application par les taximen des mesures prises par le Ministre des transports.
Ces acteurs de la mobilité urbaine ont été les premiers à bénéficier d’une importante dotation de gel, masques, savon, eau de javel. Cette opération de distribution a touché tous les endroits publics tels que : les postes de santé, les femmes vendeuses au niveau de la route nationale, les sites de transformation de produits halieutiques, les maternités et en grande partie chez les vendeuses de légumes  localisées dans les quartiers.
Pour ce faire, un plan social, sanitaire et économique a été élaboré. Ainsi, 25 millions ont servi à acheter des denrées alimentaires, des kits d'hygiène d'une valeur de 8 195 230 f.  Un fonds de solidarité communal covid-19 de 40 millions, pour accompagner les ménages a été dégagé.
Un fonds de soutien à l’activité économique pour accompagner la reprise économique dès la sortie de crise, d’un montant de 41.766.000 F Cfa a été aussi décidé par l'édile de la ville. Une partie de ce montant, 30 millions sera consacrée au programme de développement de l'artisanat local Prodab. Enfin, une exonération des coûts de location des cantines du marché pour une durée de 6 mois, pour soutenir les commerçants  soit  11 766 000 F Cfa. 

En outre, pour l'achat de médicaments pour les postes de santé, 5 millions ont été dégagés. Tout ceci représente un budget total issu du contribuable Bargnois de 119 961 230 F Cfa.

En ce qui concerne les contributions citoyennes et les entreprises, la municipalité a reçu des dons en nature et en espèces d’une valeur de 3 872 500 f. Pour le moment, les montants mobilisés par la commune en plus des diverses contributions s’élèvent 123 833 730 FCfa. 
À noter que l’appui de l’État n’est pas pris en compte car n’étant pas encore connu à ce jour. 

Dimanche 5 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :