Rufisque/Attaques contre le Ministre Oumar Guèye : La coordination départementale de BBY apporte la réplique et prend à témoin Mme Mimi Touré


Le cadre unitaire pour les intérêts du président Macky Sall a dénoncé « les contre-performances enregistrées par Benno Book Yakkar à Rufisque sous la houlette du ministre Oumar Guèye. » En réponse à cette attaque, la coalition BBY dirigée par le coordinateur  Oumar Guèye et regroupant les principaux responsables des partis, a tenu à apporter la réplique et « s’inscrit en faux contre les allégations mensongères et à la limite ridicules, de responsables fractionnistes qui, sous prétexte de défendre les intérêts du parti, ne cherchent en réalité, qu’à se positionner par rapport aux élections locales de 2019. »
 Face à la presse cet après-midi, et par la voie de l’honorable député Souleymane Ndoye, ils ont jugé « ces attaques inqualifiables et  les manœuvres d’intoxication visant à susciter  le pessimisme dans nos rangs. Tout en sachant aujourd’hui que ces personnes malintentionnées, manipulées par des responsables de haut niveau pour déstabiliser le Ministre Oumar Guèye, à  qui on ne  reproche que  sa compétence et sa loyauté et d’avoir une base  historique dans cette zone des 4C ne passera point. » Pour étayer  son propos, le porte-parole du jour, a donné l’exemple « des mobilisations avec l’arrivée du président de la République Populaire  de Chine et l’inauguration  de l’ARENA prouve à dessein l’engagement des populations auprès des responsables de la coalition BBY pour la réussite exceptionnelle de ces évènements ce qui peut justifier l’engouement des militants et militantes derrière les responsables sur le parrainage. » Il en est de même aussi des affirmations fallacieuses portant sur « un éclatement de l’APR »  dans le département de Rufisque. En effet, selon M. Ndoye, « la réalité sur le terrain politique dans notre département est en porte-à-faux avec les allégations fantaisistes d’un groupuscule qui se targue de contrôler majoritairement le département. » Et de se demander « Comment peut-on dire que « tous les maux qui gangrènent le parti dans notre département se résument à Oumar Guèye ».  Cette accusation légère met ses auteurs dans une des postures  des plus paradoxales. » A          ceux qui contestent le leadership du coordonnateur ainsi que le chiffre  32670 signatures collectées, M. Ndoye soutient que « ce nombre correspond à  la collecte effectuée dans les deux premières semaines du travail abattu sur le terrain ; il sera sûrement porté  à plus  45000 signatures avec la prise en compte des fiches des responsables des partis et  autres membres  qui ont fait une collecte militante. » Pour vérifier la fiabilité de ces informations, M. Ndoye les renvoie auprès de Mme la Première Ministre, Aminata Touré, Coordonnatrice Nationale, « avant de s’alarmer  sur l’impossibilité  de ces résultats », a-t-il conclu...
Jeudi 11 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :