Rufisque / Assainissement et lutte contre les branchements clandestins : L'ONAS invite les populations à préserver l'extension linéaire de 1km 600 de réseau.


L'Office national de l'assainissement du Sénégal (ONAS) a organisé ce Jeudi une journée d'information et de sensibilisation par rapport aux mauvaises attitudes épousées par certains, à savoir les branchements clandestins, déversement des matières solides dans les réseaux à travers les voiries, les bouches d'égout et dans les canaux qui ont des impacts négatifs sur le bon fonctionnement des branchements sociaux. L'événement qui a réuni l'équipe municipale et l'ensemble des acteurs communautaires de Rufisque Est, constitue aux yeux de la directrice marketing communication et innovation de l'Onas, Yaye Nafissatou Diop, un espace pour informer les populations et l'équipe municipale par rapport au raccordement du réseau, d'informer par rapport à la nature du réseau, aux caractéristiques du réseau et également de faire des discours de sensibilisation par rapport au bon comportement à avoir surtout face à cette extension de réseau qui a été réalisée par l'Onas au niveau de la ville de Rufisque. Elle a aussi profité de cette visite pour rassurer les populations qui se plaignent de la cherté des branchements sociaux. "Vous savez que l'ONAS en général réalise des programmes sociaux. Et dans ce cadre, les usagers n'ont qu'une contribution très modique qu'ils font pour être accordés au réseau et dans ce cadre, il s'agit d'un financement assuré par le l'Onas", a assuré la directrice marketing communication et innovation de l'Onas. Toujours selon cette dernière, l'Onas travaille tous les jours pour mettre en place un programme afin de réaliser des branchements sociaux qui sont plus supportables pour les populations.

C'est dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme que les quartiers de Arafat et Bata à Rufisque ont bénéficié de 800m linéaire de réseau et 360m respectivement. Selon le chef de département des travaux de renouvellement et de réhabilitation, Diadia Niang, il est utile de faire des réseaux d'extension dans les quartiers de Rufisque pour permettre à une centaine de maisons de se raccorder sur le réseau. "Ici à Arafat il y a une partie du quartier qui est déjà assaini. Donc, on a jugé nécessaire de détendre ce réseau pour permettre à une centaine de maisons de se raccorder. Au quartier Bata aussi on a réalisé une extension qui est opérationnelle actuellement qui peut prendre plus de 80 maisons", a-t-il fait savoir, poursuivant qu'avec le temps cette dynamique d'extension du réseau dans les autres quartiers sera poursuivie pour permettre à tous les coins de Rufisque d'être assainis. S'adressant aux usagers, Diadia Niang soutient que les populations doivent jouer leur part en  entretenant le réseau, mais aussi en s'appropriant de l'ouvrage qui a été réalisé. "Ils ont l'obligation de veiller à la sécurité de ces ouvrages. Tout le temps on est confronté à des vols de plaque. Il faut que chacun prête attention à cela et essaye de s'approprier de ces ouvrages, essaye d'avoir les bons comportements pour l'usage de ces ouvrages", a-t-il sollicité.
Jeudi 11 Janvier 2024
Dakaractu




Dans la même rubrique :