Ronaldo offre le Mondial des clubs au Real Madrid

Grâce à un coup-franc de Ronaldo, le Real Madrid s'offre le Mondial des Clubs face au Gremio. Service minimum pour le désormais double tenant du titre qui aura manqué d'efficacité lors de ce 5e trophée de l'année 2017.


Vainqueur en demi-finale d’Al Jazira, le Real Madrid jouait un titre au Mondial des Clubs face aux Brésiliens du Gremio. Ces derniers se sont eux défaits des Mexicains de Pachuca. Grand favori, la Casa Blanca présentait une équipe type dans laquelle seul Isco était préféré à Gareth Bale. Dans cette configuration, le Real prenait sans surprise rapidement l’ascendant et se créait plusieurs occasions. On assistait à une attaque-défense, mais comme il y a trois jours, les hommes de Zidane peinaient à trouver leur habituel réalisme. Ronaldo était le premier à s’illustrer avec une lourde de frappe de 15 mètres de peu à côté (16e).
Carvajal reprenait lui de volée un centre au cordeau de Modric. Il fallait un sauvetage sur la ligne de la défense brésilienne pour annuler l’ouverture du score (19e). Tour à tour, Isco (21e) et Modric (23e) s’essayaient de loin sans que les tirs ne parviennent à attraper le cadre. Peu de temps avant la pause, la défense de Porto Alegre tremblait une dernière fois avec un coup-franc de Ronaldo qui effleurait la barre transversale de Marcelo Grohe (39e). La Tricolor tenait le coup à la pause en accrochant ce nul. Problème, elle avait beaucoup de mal à s’approcher du but gardé par Keylor Navas. Seul le coup-franc lointain d’Edilson inquiétait le Costaricien (29e).
5e titre de l’année 2017

Le champion d’Espagne devait accélérer en seconde période et forcément quand il s’agit de marquer, Ronaldo n’est jamais loin. Après une tentative infructueuse (50e), le Portugais obtenait un coup-franc très bien placé à environ 30 mètres légèrement décalé sur la gauche. Il profitait du trou de souris laissé par le mur pour ouvrir le score (1-0, 53e). Le quintuple ballon d’or devenait au passage le meilleur buteur de la compétition avec 7 réalisations au compteur. Il tentait le doublé d’une astucieuse talonnade sur un service de Modric (59e).
Malgré cette mainmise sur la rencontre, le Real Madrid n’arrivait pas à se mettre à l’abri. Casemiro trouvait les gants de Marcelo Grohe (60e), Modric lui accélérait dans le camp du Gremio et sa lourde frappe terminait son chemin sur le poteau (64e). Ronaldo se voyait refuser injustement un but sur un hors-jeu de Benzema, passeur sur le coup (68e). La sortie du Français à la place de Bale (80e) insufflait une nouvelle énergie. Les frappes s’enchainaient entre celles de CR7 (82e), Bale (83e) et Kroos (84e) mais le Real s’en contentera avec ce 5e trophée de l’année 2017.
Samedi 16 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :