Robert Sagna : « L’éclatement de l’opposition a accentué sa défaite aux législatives »


Le coordinateur de la Coalition Bennoo Bokk Yakaar (BBY) dans la région de Ziguinchor a déclaré mercredi que la défaite de l’opposition aux dernières législatives a été accentuée par la division de celle-ci. Robert Sagna a fait cette déclaration au sortir d’une réunion d’évaluation des législatives du mois de juillet dernier, tenue au siège de son parti, le Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (RSD) Takku Defaraat Senegaal (TDS). Il a aussi remercié le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) qui, selon lui, « a tenu sa promesse de ne pas troubler la campagne électorale et le scrutin. »
Robert Sagna a répertorié deux raisons fondamentales à la victoire de BBY aux dernières élections législatives. Il s’agit, selon lui, « du bilan du Président Macky Sall qui est positif tant au niveau national que dans les régions ». A l’en croire, « le bilan de Macky Sall est si positif que quel que soit alpha, il aurait gagné, mais à quelle proportion, avec quelle taille ? Là était la question ! »
Robert Sagna a affirmé que « c’est fondamentalement le bilan de Macky Sall qui crédite sa victoire ; ce que Macky Sall a réalisé aujourd’hui (au Sénégal, Ndlr) était suffisant comme thème de campagne ». Le coordinateur de BBY à Ziguinchor a ajouté que c’est d’ailleurs la raison pour laquelle « le Premier Ministre Mohamed Boun Abdallah Dionne qui a conduit la liste nationale de Bennoo, et qui a fait le tour du pays, a saisi l’occasion pour rappeler à ceux qui l’auraient oublié, ce que le Président Macky Sall a fait. »
En ce qui concerne la région naturelle de la Casamance, Robert Sagna a déclaré ceci : « ici, je crois que tout est palpable ; surtout les engagements qu’il (Macky Sall, Ndlr) a pris, à commencer par son engagement de faire de la Casamance sa priorité ; cela est important pour nous les Casamançais et rien que cela suffit à faire adhérer la population. Les actes ont parlé à la place des mots.»
Le président du RSD/TDS a déclaré, d’autre part, ne « pas croire que l’unité de l’opposition aurait changé quelque chose au bon résultat de Bennoo ». Sauf que, selon Robert Sagna, « certainement l’éclatement de l’opposition a renforcé sa défaite aux législatives ».
Ministre Conseiller de son état et coordinateur du Groupe de Réflexion pour la Paix en Casamance, Robert Sagna ne s’est pas empêché de se prononcer sur le rôle joué par le MFDC dans le calme noté tout au long du processus dans la partie sud du pays. Selon lui, « vous avez vu comment la campagne s’est déroulée ; il n’y a pas un cheveu qui a été touché, les gens ont parcouru toute la Casamance de jour comme de nuit, aucun incident n’a été déploré ».
Le coordinateur du CRPC a informé que « c’était un engagement du MFDC à ne pas troubler cette campagne, (par conséquent, Ndlr) c’était l’occasion pour moi de leur dire merci et de le féliciter ».
Robert Sagna a pris le soin d’inviter des responsables de la coalition BBY à cette rencontre avec les siens.
Mercredi 9 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :