Robben, la fin d’une légende...

En fin de contrat avec le Bayern Munich, Arjen Robben a décidé de raccrocher définitivement les crampons. La fin d'une immense carrière pour un joueur qui a marqué l'histoire du football.


J'ai décidé de mettre fin à ma carrière de footballeur professionnel.» 

C'est dans ces mots qu'Arjen Robben a annoncé ce jeudi la fin de son immense carrière de footballeur. Une décision radicale de l'ailier néerlandais, en fin de contrat avec le Bayern Munich, qui malgré de nombreuses offres exotiques, a préféré dire stop pour se consacrer à sa famille. La fin d'une véritable légende. 

 

Des débuts prometteurs... mais beaucoup de frustration

 

Une carrière qui n'a pas mis longtemps à décoller. Rapidement devenu un cadre de Groningue, son club formateur, Robben a rallié le PSV en 2002. Sous les couleurs de la formation d'Eindhoven, le Batave remporte l'Eredivisie dès sa première saison, terminant meilleur jeune du championnat devant Wesley Sneijder. 

Des performances remarquées qui pousse Chelsea à investir 18 M€ pour l'enrôler en 2004. 

Sous les ordres de José Mourinho, le Néerlandais se montre irrégulier, alternant les prestations moyennes et les coups d'éclat. Les blessures, notamment, l'empêchent de donner la pleine mesure de son talent. 

Pas de quoi freiner le Real Madrid, qui n'hésite pas à payer 35 M€ pour lui offrir un nouveau départ en 2007. Mais là-aussi, les espoirs laissent place à la déception. Difficultés d'adaptation, blessures, coachs aux tactiques défensives, Robben ne parvient pas à s'imposer chez les Merengue. 

 

Dix ans de succès au Bayern 

 

Pour le relancer, le Bayern Munich décide de débourser 25 M€ en 2009 afin de l'associer à Franck Ribéry, arrivé pour une somme équivalente, deux ans plus tôt. Le début d'un duo phénoménal qui redonne à la formation allemande, en difficulté sur la scène européenne depuis son titre en C1 en 2001, son lustre d'antan. 

Dès sa première saison, Robben atteint la finale de la Ligue des Champions, qu'il perd contre l'Inter Milan (0-2). Un démarrage prometteur avant la confirmation. 

Rapidement devenu incontournable, l'ancien Blue amène de nouveau les Roten en finale de la coupe aux grandes oreilles en 2012, pour une nouvelle défaite contre Chelsea (1-1, 3-4 tab). 

La saison qui suit, Robben arrive enfin à soulever le plus prestigieux des titres européens en marquant en finale face au Borussia Dortmund (2-1). La consécration pour l'ailier oranje, qui enchaîne à côté les sacres en Bundesliga (8 au total), jusqu'au dernier glané à l'issue du dernier exercice. 

 

La cicatrice de 2010 avec les Oranje 

 

En sélection, tout n'a pas été rose pour Robben, malgré des parcours plus qu'honorables. Après avoir atteint les demi-finales de l'Euro 2004, le Bavarois ne parvient pas à emmener les Pays-Bas au-delà des 8es de finale du Mondial 2006 et des quarts de l'Euro 2008. 

Surfant sur sa première belle saison au Bayern, Robben atteint toutefois la finale de la Coupe du monde 2010, qu'il perd lors des prolongations face à l'Espagne (0-1 ap), en ratant notamment un incroyable face-à-face devant Iker Casillas. 

La suite est plus compliquée pour Robben. Malgré une très belle 3e place, presque inespérée, lors du Mondial 2014, durant lequel il enchaîne des performances exceptionnelles, l'Oranje ne parvient pas à sortir de la phase de poules durant l'Euro 2012, et manque même l'Euro 2016 et la Coupe du monde 2018, faute de qualification des Pays-Bas. Pas de quoi entacher sa belle carrière internationale, durant laquelle il inscrit 37 buts en 96 sélections entre 2003 et 2017. 

 

La carrière d'Arjen Robben en chiffres : 

 

2000-2002 : Groningue 52 matchs/12 buts 2002-2004 : PSV Eindhoven, 70 matchs/21 buts 2004-2007 : Chelsea, 106 matchs/19 buts 2007-2009 : Real Madrid, 65 matchs/13 buts 2009-2019 : Bayern Munich, 313 matchs/143 buts 2003-2017 : Pays-Bas, 96 matchs/37 buts 

 

Le palmarès collectif d'Arjen Robben : 

 

PSV Eindhoven Champion des Pays-Bas en 2003 

Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 2003 

Chelsea Champion d'Angleterre en 2005 et 2006 

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2007 Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2005 et 2007 

Vainqueur du Community Shield en 2005 Real Madrid Champion d'Espagne en 2008 Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 2008 Bayern Munich Champion d'Allemagne en 2010, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019 

Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 2010, 2013, 2014, 2016 et 2019 

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 2013 

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2013 Vainqueur de la Supercoupe d'Allemagne en 2012, 2016, 2017 et 2018 

Vainqueur de la Coupe du monde des clubs en 2013 

Finaliste de la Ligue des champions en 2010 et 2012 

Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 2012 et 2018 

Finaliste de la Supercoupe d'Allemagne en 2013, 2014 et 2015 

Pays-Bas Demi-finaliste de l'Euro 2004 Finaliste de la Coupe du monde 2010 Troisième de la Coupe du monde 2014 

 

Robben a brillé sous les couleurs du PSV Robben a évolué sous les ordres de Mourinho à Chelsea 

Le Real Madrid, un mauvais souvenir pour Robben 

Robben a remporté la C1 avec le Bayern 

Le Robbery, un des plus beaux duos de l'histoire du football Casillas a privé Robben d'un titre mondial en 2010 Casillas et l'Espagne se souviendront longtemps du Robben de 2014...

Vendredi 5 Juillet 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :