Rihanna : Le « remix » d'un hadith pour son défilé de lingerie fait polémique.

Après la diffusion du défilé le 2 octobre sur Amazon Prime Video, la compositrice de la musique a présenté des excuses, précise « Libération ».


Cela devait être un défilé comme un autre ou presque. Au programme, lingerie, twerk et musique R'n'B. Sur scène, certaines des top-modèles les plus cotées du monde, comme Bella Hadid ou Cara Delevingne. Un show comme la chanteuse Rihanna  a dû en organiser des dizaines depuis le lancement de sa marque Savage x Fenty en 2018. Mais, la séquence de 48 minutes a pourtant donné naissance à une polémique inattendue, explique Libération. La raison ? La musique, composée par l'artiste française Coucou Chloé, qui mélange sons électro et paroles du prophète Mahomet.

 

La séquence commence à la 46e minute du défilé. Après une succession d'artistes, de Kendrick Lamar à Rosalía en passant par Frank Ocean ou encore Jill Scott, ce sont ces quelques sons d'une artiste relativement méconnue du grand public qui ont attiré l'attention. 

 

Le morceau, baptisé « Doom », est l'œuvre de Coucou Chloé, DJ et chanteuse française qui vit à Londres. Elle y intègre donc des samples (des extraits sonores), passés en accéléré, extraits d'un hadith. Ces textes, sacrés dans l'islam, sont considérés comme la parole du prophète Mahomet. Les morceaux choisis font notamment référence à la fin des temps et au jour du jugement.

 

Sur les réseaux sociaux, Twitter  et Instagram en tête, cette séquence a provoqué une véritable levée de boucliers. 

 

Des hashtags appelant au boycott de l'artiste #Rihannaiscancelled ou encore #Rihannaisoverparty ont ainsi été lancés. Certains n'hésitent pas à parler de « son blasphématoire et islamophobe » ou encore d'irrespect envers l'islam et les musulmans.

 

 

Coucou Chloé et Rihanna présentent des excuses

 

Paradoxalement, comme le relève Sud Ouest, la chanson avait déjà été utilisée en 2017, lors du défilé Puma x Fenty de Rihanna, sans provoquer de réaction à l'époque. Coucou Chloé a présenté des excuses sur son compte Twitter. « Je voudrais m'excuser pour le tort que j'ai causé avec les samples vocaux utilisés dans la chanson « DOOM ». La musique a été créée à partir de samples de Baile Funk que j'ai trouvés en ligne. À l'époque, je n'étais pas au courant que ces extraits utilisaient des textes d'un hadith islamique », écrit ainsi l'artiste. Dans un second message, elle précise assumer « l'entière responsabilité de ne pas avoir fait de recherche sur ces paroles ». Elle explique aussi que la chanson va être retirée des différentes plateformes de streaming.

 

 

Sur son compte Instagram, Rihanna a aussi réagi à l'affaire ce mardi 6 octobre. Évoquant un énorme oubli qui était « involontairement offensant », elle présente ensuite des excuses pour « cette erreur honnête mais due à la négligence ». « Je ne joue avec aucune sorte de manque de respect envers Dieu ou aucune religion et donc l'utilisation de la chanson dans notre projet était complètement irresponsable ! », poursuit ensuite la chanteuse née à la Barbade.

 

 

La marque Savage x Fenty est surtout connue pour proposer des modèles disponibles dans de très nombreuses tailles et faire défiler des femmes et des hommes de toutes les tailles, morphologies et couleurs de peau.

Mercredi 7 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :