Revue de l’homologation du prix du pain : Vers un arrêt de 72 h de la production du pain, la semaine prochaine.


La hausse du prix de la farine de 16.000 à 18.000 Fcfa le sac, a fait réagir les boulangers du Sénégal.
C’est un discours va-t-en guerre que la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal a tenu suite aux menaces de sanction à l’encontre des boulangers s’ils augmentaient le prix du pain.
Ces derniers alertent le ministère du commerce et l’Ascosen qui, selon eux, se basent sur une homologation obsolète pour proférer des menaces qu’ils ne comptent en aucun cas laisser passer.
Selon la FNBS, il est inconcevable que le prix de la farine connaisse une hausse et que le système d’homologation demeure intact.
Dans un paradigme similaire, si le prix bouge, l’évidence revient à revoir la mesure, jugent les boulangers.
Pis, la FNBS considère l’arrêté du Conseil national de la consommation du 6 juin 2014 comme un diktat et exige des concertations pour déterminer le prix réel au gramme du pain.
Ainsi, l’organisation interpelle sur la nécessité de prendre des mesures concrètes pour une solution à la situation.
Elle réclame un arrêté ministériel pour d’abord éliminer les intermédiaires en complément de l’article 6 du décret 2004-102, mais aussi pour la fixation de la commission des vendeurs à 10%, conformément à la structure officielle du pain.
La fédération annonce, toutefois, un arrêt de 72h de la production du pain, la semaine prochaine pour alerter sur les difficultés que subissent l’industrie boulangère.
Vendredi 12 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Spot Jotnaci

Spot Jotnaci - 18/04/2019