Revue annuelle conjointe : 45 millions d’Euros soit plus de 29 milliards FCFA investis à travers la coopération entre le Sénégal et l’Italie.


45 millions d’Euros soit plus de 29 milliards FCFA ont été injectés dans le cadre du programme de coopération sénégalo-italienne, a renseigné le ministre de l’économie, du plan et de la coopération internationale, Amadou Hott, qui a procédé ce 10 juin, à la revue conjointe de la coopération entre les deux (2) pays.

Ont pris part à la rencontre tenue à Dakar, par visio-conférence, Marina Sereni, vice-ministre italienne des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Giovanni Umberto De Vito, ambassadeur d’Italie au Sénégal, Carlo Segni, chef de la coopération internationale, Caisse de dépôt et prêts, entre autres autorités italiennes.

La revue conjointe dont l’objectif est d’assurer une large concertation entre les différents acteurs sur la mise en œuvre du programme de coopération entre les deux pays, mais également d’identifier les principales contraintes, a porté sur l’évaluation de l’efficacité technique et financière des interventions, la valorisation des bonnes pratiques et des synergies entre les différents programmes en cours, a expliqué le ministre Amadou Hott.

Il a, lors des échanges, rappelé les programmes et projets appuyés par l’Agence Italienne pour la Coopération et le Développement (AICD) et qui, soutient M. Hott, s’inscrivent en droite ligne des stratégies nationales de développement. C’est une occasion que le ministre a, également, saisie pour magnifier le travail exemplaire accompli par la directrice du bureau de l’AICD, Alexandra Piermattei qui, après 4 ans de loyaux services rendus au Sénégal est appelée à de nouvelles fonctions.

« Son travail a permis de consolider les efforts de l’Italie qui depuis 1980 accompagne le Sénégal dans l’éradication de toute forme de pauvreté et l’émancipation économique et sociale des couches les plus vulnérables. », a confié le ministre.

Selon lui, la directrice du bureau de l’AICD, Alexandra Piermattei a contribué à la mise en œuvre optimale de l’opération dans des conditions de performance très appréciables.

« Ces bons résultats sont à l’honneur du pays dans le sens qu’ils traduisent la volonté continue des plus hautes autorités italiennes à soutenir les missions du Plan Sénégal Émergent mis en place par le président, son Excellence, Macky Sall. », a-t-il expliqué.

Les domaines et modes d’intervention de la coopération italienne au Sénégal touchent particulièrement le développement rural, l’appui au secteur privé et au développement économique local, la protection sociale, le genre l’éducation, la femme et la famille. S’agissant des modes d’intervention, ils concernent aussi bien les subventions aux projets que les emprunts à des taux concessionnaires, entre autres.

Formulant des recommandations en vue d’une meilleure efficacité dans la réalisation des activités, le ministre de l’économie, du plan et de la coopération internationale, Amadou Hott, a rappelé que le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19 a empêché la tenue des visites de terrain qui précédaient généralement la revue annuelle conjointe.

Il a toutefois exprimé aux autorités italiennes toute la reconnaissance pour le choix stratégique du Sénégal au nom de son Excellence, Macky Sall et au nom du gouvernement et de tout le peuple Sénégalais...

Vendredi 11 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :