Revendications multiples : La plateforme DOYNA crie son ras-le-bol.

Pour dénoncer les problèmes nés du foncier, les mauvaises conditions de travail et le manque de considération pour les habitants de ces contrées éloignées du pays, les différents mouvements réunis autour de la plateforme DOYNA ont tenu un point de presse ce Jeudi. La cause, "montrer aux autorités qu'ils n'en peuvent plus". Ils ont, un à un exprimé leur amertume concernant la gestion gabégique du pays et de ses ressources au détriment des populations, les grands perdants...


Vendredi 20 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :