Réunion portant sur le modèle de partage de fruits de concession : Les pourparlers sur la renégociation du contrat de l’autoroute à péage se poursuivent ce mardi.


Les négociations avancent sur la renégociation du contrat de l'autoroute à péage.
Les pourparlers entre l’État du Sénégal, représenté par l’Agence de promotion des investissements des grands travaux (Apix) et les ministères des infrastructures et de l’Economie et la société Eiffage est en passe de connaitre son terme, selon Le Quotidien qui cite L’Observateur.
Le journal renseigne qu’une rencontre est prévue ce mardi par la partie sénégalaise pour discuter des acquis des négociations précédentes.

« L’ancien Premier ministre Boun Abdallah Dionne qui pilote le dossier et Oumar Youm, ministre des Transports, vont faire face au comité d’experts sénégalais pour une réunion qui portera sur le modèle de partage de fruits de concession sur la base des autoroutes Eiffage France », lit-on dans le journal.

En clair, l’État du Sénégal va mettre en place des stratégies pour formaliser son entrée dans le capital au coût initial de l’action en 2014.

La renégociation était une exigence aussi bien pour la société civile qui réclame la baisse des tarifs que pour l’État du Sénégal. « L’Autorité concédante se réserve le droit d’acquérir par des personnes morales ou physiques sénégalaises des actions dans le capital du titulaire à hauteur d’un maximum de 25% », dit l’article 43 du document. L’État du Sénégal ne fait que prendre ce qui lui revient de droit après les maintes relances d’Eiffage pour inviter l’État à faire valoir ses droits.
Mardi 18 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :