Retrouvaille de l'ancien maire de Thiès avec la famille Wade : Talla Sylla met en doute la bonne foi de Idy


Retrouvaille de l'ancien maire de Thiès avec la famille Wade : Talla Sylla  met en doute la bonne foi de Idy
Au lendemain de l'annonce du président du Rewmii faisant état d'une prochaine rencontre entre Idrissa Seck et la famille Wade qui depuis quelques années se regardaient en chien de faïence, le maire  de Thiès semble vouloir mettre du sable sur la sauce déjà rôtie.
En effet, lors d'une conférence de presse qu'il a tenue cet après midi du jeudi, Talla Sylla a rappelé au leader du parti Rewmi de vieux souvenirs qui ne plairont forcément pas à Idrissa Seck et qui pourraient même remettre en cause ce rapprochement annoncé entre la famille Wade et le principal détracteur du président Macky Sall. 
Selon Talla Sylla, Idrissa Seck n'a jamais voulu causer avec le Pape du Sopi. La preuve, rappelle le maire de Thiès, " en 2014 nous étions dans une coalition dénommée And Défar Thiès  avec plus de 15 organisations y compris le PDS.  Et à l'époque Maître Abdoulaye Wade devait venir à Thiès et j'avais demandé à ce qu'il soit accueilli. En revanche  Idrissa Seck avait donné comme consigne que personne ne l'accueille. Ce que je considérais comme inadmissible d'autant plus que nous étions dans la même coalition.

Poursuivant ses explications, le maire de Thiès soutient que "Idy avait dit que même s'il me salue, je ne vais pas lui répondre.  A l'époque, c'est son actuel vice-président Déthié Fall qui l'avait ramené à la raison en lui martelant " vous  ne devez pas dire pareille chose, car un bon musulman doit répondre au salut de son prochain. "

Le maire de Thiès n'a pas non plus hésité à rappeler son histoire avec Idrissa Seck dont il doute de sa bonne foi : " pour des raisons que beaucoup ignore, le 19 juin 2016  il m'a attaqué et la presse s'en était fait l'écho, déclarant que je l'ai trahi. Mais je n'avais rien dit. Ce qui avait causé un malentendu entre nous. Les imams de la ville qui ont même tenté de nous réconcilier ont essuyé son refus catégorique. Et à l'approche de la Tabaski 2016, j'ai appelé mon imam pour lui dire que je vais prier à Moussanté à coté de Idrissa Seck pour lui présenter mes excuses, Tabaski oblige. Ce que j'avais fait après la prière..." , confiera le maire de Thiès.

De propos qui pouvaient remettre en cause le processus de retrouvailles entre le président du parti Rewmi et la famille de l'ex président de la République sénégalaise, Me Abdoulaye Wade...
Jeudi 5 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :