Retrait des enfants de la rue / L’aveu d’échec de Niokhobaye Diouf : « On a l’impression que les enfants n’ont pas bougé »


Retrait des enfants de la rue / L’aveu d’échec de Niokhobaye Diouf : « On a l’impression que les enfants n’ont pas bougé »
En marge de l’ouverture du forum des entreprises pour la protection et la promotion des droits de l’enfant au Sénégal, Niokhobaye Diouf, le directeur de la promotion de la petite enfance, a confirmé que le phénomène des enfants de la rue persiste toujours malgré les opérations menées. "On a l’impression que les enfants n’ont pas bougé, parce qu’on avait retiré 1.700 enfants. Qu’en est-il des 30.000 enfants restants ?" Se désole Mr Diouf, avant d’ajouter que les 1.700 gosses ont été pris en charge et réinsérés dans leurs familles.


"Environ 30% des enfants sont restés dans le centre Nguindi et nous sommes à la recherche de leurs familles." Niokhobaye Diouf explique le retour des enfants de la rue par la faible implication des différents acteurs et la modicité de l’allocation des ressources. 

"Il y a un déficit criard de structures de prise en charge dans la région de Dakar. C’est pour cela que pensons à redéployer des structures au niveau des autres régions."
Jeudi 14 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :