Retrait de la licence de Walf: « On a en face de nous des gouvernants qui se croient tout permis » (Momar Diongue, journaliste)


Commentant la sentence imposée au groupe Walfadjri avec le retrait de sa licence par le ministre de la communication, des télécommunications et de l’économie numérique, Moussa Bocar Thiam, le journaliste Momar Diongue a fait l’économie des abus du pouvoir en place ayant conduit à l’acte de trop. 

« On a en face de nous des gouvernants qui se croient tout permis (…) On a eu  affaire à un ministre de la communication dont la spécialité c’est de couper les signaux et de retirer des licences», a soutenu le doyen du secteur. A en croire à Momar Diongue, personne n’aurait imaginé qu’un ministre de la communication aurait eu l’outrecuidance de retirer une licence et invite la corporation à agir pour que cela ne se reproduise jamais.

« Il va falloir que nous nous fassions respecter pour que cesse une bonne fois tous ces excès», a-t-il confié en promettant que la licence de Walfadjri sera rétrocédée.



Momar Diongue s’exprimait à l’occasion du conseil des médias tenu, ce 9 février, à la maison de la presse. L’événement initié par la coordination des associations de presse (Cap) pour dénoncer les dérives autoritaires contre la presse et pour soutenir Walfadjri.
Vendredi 9 Février 2024
Dakaractu




Dans la même rubrique :