Retrait « Barkhane » et « Takuba » au Mali : « Cette force a évité l'effondrement du Mali en 2013 » (commandant des éléments français au Sénégal)


Les conditions politiques et juridiques pour le bon accomplissement de la mission des forces françaises et alliées sur le sol malien ne sont plus réunies parce que la junte malienne a décidé rompre le rapport de confiance avec la France et la communauté internationale. Mais les forces françaises sont résolues de poursuivre la lutte contre le terrorisme avec les autres pays africains qui le souhaitent.

Après 9 ans de présence, le bilan est très positif, selon le commandant des éléments français au Sénégal. Cette force a évité l'effondrement du Mali en 2013, dû à la montée en puissance des forces armées maliennes qui sont passées à l'époque de 7.000 hommes, à 40.000 hommes aujourd’hui. « Notre coopération avec les forces africaines c’est gagnant-gagnant, nous apprenons beaucoup de choses sur nos camarades militaires », déclare le Général Michel Delpit. 

C'est une force qui a obtenu plusieurs succès de combat en mettant hors d'état de nuire plusieurs centaines de djihadistes.
Jeudi 24 Février 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :