Retour à la terre, une alternative à l’émigration clandestine : Mamadou Thiaw donne la preuve par l'exemple.


S'il y a quelqu'un qui a bien compris l'appel du chef de l’État relativement au retour à la terre pour lutter contre de chômage endémique des jeunes et l'insécurité alimentaire, c’est bien Mamadou Thiaw, maire de Tassète.

L’édile de ladite commune rurale du département de Thiès ne s'est, en effet, pas limité à la théorie et à relayer l'appel. Il a choisi l'exemple pour montrer aux jeunes de sa circonscription, la voie à suivre. Et c'est celle de l’exploitation rationnelle de la terre.

C’est ainsi que Mamadou Thiaw a, cette année, emblavé des hectares de terre où il a cultivé de l’arachide. Une façon de montrer par l’exemple à ces jeunes qu'avec de la volonté et un peu de moyens, il leur est possible de s’assumer pleinement sans avoir besoin d'aller risquer leur vie dans les océans à la recherche d'un hypothétique « El dorado ».

Aussi, les invite-t-il à s’organiser pour un retour au terroir afin d’assurer eux-mêmes l’exploitation des ressources naturelles dont regorge leur commune.
Jeudi 5 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :