Retenus à Dakhla en raison du Coronavirus : Des Sénégalais demandent à être rapatriés.


En sus du groupe qui loge à Birgandouz, à 80 kilomètres de la frontière maroco-mauritanienne, d'autres sénégalais sont également bloqués au Maroc, précisément à Dakhla.
Un d’entre eux a appelé au téléphone Dakaractu pour donner de leurs nouvelles. Mor Kane Dramé est son nom.
Selon lui, ils sont arrivés à la frontière vers le 12 mars, mais malheureusement la traversée n'a pu se faire en raison des mesures prises par la Mauritanie suite à l'apparition du coronavirus. C'est ainsi qu'ils ont été priés par les forces de sécurité marocaines à quitter le poste frontière. Ils ont eu comme point de chute Dakhla où dans un premier temps, raconte Dramé, ils passaient la nuit dans leurs véhicules.
"C'est par la suite que les marocains nous ont logés dans une auberge. Mais toujours est-il que toutes les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour que nous restions ici. Tout ce que nous désirons, c'est de retourner au Sénégal et nous appelons les autorités à nous délivrer", supplie-t-il.
"Nous étions ici avec d'autres nationalités, mais elles ont toutes été rapatriées par leurs pays. Nous sommes les seuls dont le sort ne semble pas émouvoir leur pays", ajoute Mor Kane Dramé qui renseigne qu'ils sont au nombre de 90 personnes, dont des enfants et des femmes. 
Samedi 11 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :