Résultats provisoires du scrutin du 24 février / Barthélémy Dias appelle le peuple sénégalais à la résistance nationale et avertit : « Qu’aucun sénégalais ne soit surpris dans 60 mois qu’il brigue un second mandat »


Les résultats provisoires tant attendus de l’élection présidentielle du dimanche 24 février 2019 par tous les sénégalais et la diaspora viennent de tomber. Après la guerre des chiffres, la commission nationale de  recensement des votes avec à sa tête le juge Demba Kandji vient de donner les chiffres officiels issus des urnes au soir du 24.

Demba Kandji a proclamé une victoire du Président sortant avec 2.554.605 voix, soit un taux de 58,27% des suffrages valablement exprimés. Des chiffres rejetés avec la dernière énergie par Barthémély Dias qui considère que ces chiffres ne reflètent pas la réalité. « Il n’y a aucun intérêt à organiser des élections au Sénégal. Le mandat de certains magistrats a été prorogé et d’autres sont corrompus jusqu’à la moelle épinière », sabre le maire de Mermoz Sacré-Cœur. Avant d’avertir la population sénégalaise sur les conséquences de la sentence de la commission nationale de recensement des votes. « Ce mandat n’est pas le deuxième pour Macky Sall mais son premier de par la constitution en vigueur. Donc qu’aucun sénégalais ne soit surpris dans 60 mois qu’il  brigue un second mandat ».
Jeudi 28 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :