Reprise du transport interurbain / Gora Khouma avertit : « Les passagers qui ne porteront pas leurs masques seront interdits d’accès… »


Le secrétaire général de l’union des transports routiers du Sénégal, Gora Khiouma a positivement apprécié les mesures prises par le ministre des transports terrestres, Oumar Youm.

En effet, suite à la levée de l’interdiction du transport interurbain, annoncée par le ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye, sous la présence son homologue Me Youm, un manifeste encadrant la reprise a été également dévoilé.  


Il s’agit du contrôle des gares routières (Points de départ, horaires), de l’identification des passagers (Port du masque obligatoire et contrôle de la température), de la présence d’une équipe sanitaire sera préposée dans chaque gare routière et point de départ.

Et, d’après le Gora Khouma qui est revenu sur ces mesures, ce jeudi, sur les ondes de RFM : « On va demander aux transports en collaboration avec les chauffeurs et autres acteurs du transport en commun de veiller scrupuleusement au respect des mesures édictées par le ministère des transports terrestres… Les passagers qui ne porteront pas leurs masques seront interdits d’accès dans les transports en commun. »


Depuis le depuis de la crise liée au covid-19 le secteur des transports a bénéficié d’un soutien de l’Etat estimé a quelques 8 milliards de FCFA a annoncé Me Youm. Pour le transporteur Gora Khouma : « Conformément au manifeste publié par le ministre Oumar Youm, il sera question de contrôler systématiquement la température des passagers au moment de l’embarcation et surtout de veiller au port du masque. Tout usager présentant des symptômes de la maladie sera signalé aux services du ministère de la santé… Pour ce qui est de l’organisation des gares, ils ont dit qu’au niveau de la gare des beaux maraichers er celle de Rufisque, il y aura un système d’identification rapide des voyageurs. Les horaires seront également régularisés suite à une concertation inclusive… » 

Une manière de redresser la barre et d’éradiquer la clandestinité constatée dans le secteur du transport interurbain. « Cette régularisation et ce contrôle permettra d’ailleurs de corriger le transport interurbain sauvage et clandestin. Les points de départ, les véhicules et les usagers seront tous identifiés et contrôlés… » 


Interpellé sur les récentes manifestations à la tête desquelles des transporteurs ont été citées, il s’explique « Je ne vais pas me défiler, j’avais personnellement demandé aux transporteurs de faire une grève afin de montrer notre désaccord sur la longue interdiction du transport interurbain. Mais, je ne suis pas du tout d’accord les manifestations et autres dérapages notés au niveau du secteur du transport… » 
 
Jeudi 4 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :