Reprise des cours le 02 juin : « Si on ne revient pas sur cette décision, l’année risque d’être perdue… » (Dame Mbodj, SG Cusems / Authentique)


Le récent conseil des ministres a été l’occasion pour le gouvernement du Sénégal de prendre des décisions relatives à l’année scolaire qui est aujourd’hui arrêtée par le Covid-19. Les cours reprendront le 02 juin prochain, a annoncé le communiqué. Une option qui n’est pas partagée par le syndicaliste et secrétaire général du Cusems/Authentique qui estime que cela serait catastrophique pour le pays.

« Si l’État ne réagit et revient sur sa décision de reprendre les cours le 02 juin prochain, même si l’année est récupérée, ce sera sur des défaillances, incohérences et des irrégularités », a fait savoir le coordonnateur du G20.

Entre autres, il évoquera les questions liées à la saison des pluies qui serait une entrave à l’année. De plus, Dame Mbodj avancera l’argument selon lequel, on ira directement à la validation de l’année alors que le contenu des cours n’est pas bien assimilé par les élèves. « Si on laisse ces élèves, ces futurs médecins, avocats, enseignants, journalistes et présidents passer en classe supérieure sans avoir le niveau, ce sera fatal pour notre pays », dénoncera le syndicaliste/enseignant.

Il lancera par ailleurs un appel aux parents de ne pas se laisser emporter par cette « possibilité pour leurs enfants, de passer sans avoir le bagage nécessaire pour aller en classe supérieure ».

Il proposera ainsi la reprise des cours bien avant le 02 car, ce serait perdre encore un mois alors qu’il est loin de positiver sur la « disparition immédiate du virus ».
Vendredi 1 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :