Répression brutale du « sit-in » avorté de l’opposition : Me Abdoulaye Tine condamne


Répression brutale du « sit-in » avorté de l’opposition : Me Abdoulaye Tine condamne
Me Abdoulaye Tine, président de l’Union sociale libérale et candidat déclaré à la présidentielle de 2019 a condamné avec force la brutalité de la répression contre les responsables de l’opposition qui voulaient faire « sit-in » devant le ministère de l’Intérieur, à la place Washington.
Il a rappelé que la liberté de manifester est un droit constitutionnel qui ne saurait être restreint par un simple arrêté ministériel.
Le régime doit se ressaisir en laissant le jeu normal des libertés s'exercer, ce qui contribuera à apaiser le climat politique et social dans notre pays.
Comme disait Montesquieu " Chaque régime politique a ses vertus spécifiques, les vertus de la démocratie c'est l’apaisement et la modération..."
Il annonce que dans les jours à venir il va saisir le ministre de l’Intérieur d’une demande expresse d’abrogation de l’arrêté Ousmane qu’il juge illégal.
Selon lui si le ministre ne le retire pas, il engagera aussitôt la bataille judiciaire.
Il se dit convaincu qu’au nom de la légalité l’arrêté sera purement et simplement annulé par la Cour suprême en cas de saisine.
Mercredi 5 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :