Reportage / Prix des denrées de première nécessité : les commerçants nient une quelconque baisse.

La hausse des prix de denrées de première nécessité tient toujours en haleine la population sénégalaise. Elle reste la préoccupation de pas mal de ménages qui peinent à trouver de quoi se nourrir. Ainsi, le ministère du commerce a pris un arrêté réduisant le prix plafond concernant l'huile de palme raffiné, le sucre cristallisé et le riz brizé non parfumé. À l'issue de cette décision, Dakaractu s'est rendu auprès de l'association des commerçants et industriels du Sénégal et de certains commerçants au marché Tilène de Dakar pour recueillir leur avis sur une telle affaire. Ces derniers nient une quelconque baisse...


Lundi 6 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :