Reportage : Elinkine pleure ses morts et regrette le manque d'attention de la part de l'autorité

Après le chavirement de deux pirogues de Ghanéens à l'ambouchure du fleuve Casamance, le village d'Elinkine dans le département d'Oussouye pleure ses morts. il y a eu cinq pêcheurs qui se sont noyés. Rescapés, responsables des pêcheurs et de la communauté ghanéenne ainsi que la seule veuve regrettent le manque de considération des autorités. L'Anacim est foudroyée dans la foulée. Sur ce, les élinkinois demandent plus de considération vis-à-vis de l'autorité centrale. Car ce petit village de pêcheurs disent-il, produit plus que les autres lieux de pêche du Sénégal.


Lundi 24 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :