Report du rapatriement de sénégalais des Îles Canaries : les raisons liées à la situation politique actuelle du Sénégal.


Report du rapatriement de sénégalais des Îles Canaries : les raisons liées à la situation politique actuelle du Sénégal.
Des sénégalais arrivés aux Îles Canaries par pirogue devaient être rapatriés ce mercredi 10 mars. Mais le rapatriement de ces migrants irréguliers a été reporté sine die par les autorités espagnoles.

Vingt quatre heures après, le site Diario de Avisos visité à Dakaractu révèle que la main de l'ambassade espagnole de Dakar n'est pas étrangère à cet ajournement de dernière minute.

L'ambassadeur aurait demandé à ce que le rapatriement soit renvoyé à une date ultérieure pour des raisons liées aux troubles qu'a connus le Sénégal suite à l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko. À l'en croire, le contexte n'est pas approprié.

C'est la deuxième fois que le rapatriement de ces citoyens sénégalais est reporté. Le 24 février dernier avait été initialement retenu pour déporter ces migrants arrivés irrégulièrement à l'archipel espagnol avant d'être retardé à cause du coronavirus. Aucune nouvelle date n'a été retenue pour le moment.

Le vol affrété par la Direction générale de la Police devait quitter Madrid pour la capitale du Sénégal, en passant par Tenerife où il devait embarquer quinze pensionnaires sénégalais du centre d'internement pour migrants de l'une des îles prisées des candidats à l'aventure. Il était également prévu qu'il fasse escale à Gran Canaria où l'attendaient aussi des "candidats" au retour. 

Cette déportation de Sénégalais devait être la première depuis l'année 2018 qui avait vu au moins 150 sénégalais rapatriés entre août et décembre. 

L'année dernière, l'archipel espagnol a accueilli 23.023 migrants. Dans ce lot, 11.998 sont marocains alors que 4.539 viennent du Sénégal, selon des données du Ministère espagnol de l'Intérieur. 
Jeudi 11 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :