Report des locales : « La psychose de l'opposition, c'est un éventuel report des législatives de 2022... » (Moundiaye Cissé, ONG 3D)


Très débattue ces derniers jours, la question des élections locales est aujourd'hui au centre des préoccupations de la classe politique. C'est un troisième report qui a été acté récemment à la surprise de certains comme le coordonnateur de l'Ong 3D, Moundiaye Cissé, qui a tenté d'expliquer cette inquiétude de l'opposition qui, en réalité, voit au-delà des élections locales.

"L'opposition a estimé que si on sortait de 2021 et qu'on allait en 2022, l'État pourrait reporter éventuellement les législatives parce qu'il est difficile d'organiser deux élections durant la même année", a signifié  Moundiaye Cissé à nos confrères du quotidien  Source A.

C'est donc ce qui fait que l'opposition est déterminée à ce que cette année 2021 soit celle qui verra l'organisation des élections locales. Parce que, non seulement il y'a la problématique du chevauchement, mais surtout de la faisabilité, tenant compte des possibilités financières liées à l'organisation de toutes ces élections.

Pour leur part, en tant que société civile, il leur est juste permis d'avoir une position de médiateur pour que l'entente entre opposition et pouvoir voie le jour.
Vendredi 16 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :