Réouverture des frontières Guinée - Sénégal : le lieutenant-colonel Doumbouya presse le pas.


Acteurs principaux des échanges entre les deux pays, les opérateurs économiques guinéens et sénégalais affichent déjà un grand sourire. Les nouvelles autorités de Conakry ont décidé de rouvrir les frontières avec le Sénégal avant le 24 septembre. Lundi 13 septembre, un communiqué lu à la télévision nationale guinéenne a révélé le calendrier de l’ouverture des frontières avec tous les voisins de ce pays qui vient de consommer un nouveau coup d’État. 

Nouvel homme fort de Conakry, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a demandé à ce que les dispositions nécessaires soient prises pour la levée des restrictions imposées par son prédécesseur.

C’est à la veille de la présidentielle d’octobre 2020 qu’Alpha Condé a fait fermer les frontières avec trois de ses voisins. Pour des « raisons de sécurité », l’ex chef de l’État guinéen s’était barricadé pour se préserver des menaces venant du Sénégal, de la Sierra Leone et de la Guinée Bissau.

Après le scrutin présidentiel, Alpha Condé a lâché du lest en décidant de rouvrir les frontières avec ces trois pays. C’est ainsi qu’au mois de juin un accord technique et militaire avait été signé avec le Sénégal en vue de la réouverture des frontières. Mais depuis lors, les choses n’ont pas bougé. Conakry a entériné l’accord à travers son parlement et un décret du président. Ce qui n’est pas encore le cas au Sénégal. Mais cette décision de la junte militaire au pouvoir est partie pour accélérer la cadence. Au grand bonheur des opérateurs économiques des deux pays...
Mercredi 15 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :