Renégociation avec Eiffage, le président Macky Sall revient sur les termes du nouveau bail : 13 milliards FCFA pour l'État du Sénégal jusqu'en 2044... éclairage du péage jusqu'à AIBD... Pas de hausse des prix d'ici 5 ans.


Le secteur du transport urbain et interurbain a été évoqué à l'occasion du traditionnel discours du président Macky Sall à l'endroit du peuple sénégalais. Suite à la renégociation des termes du contrat de concession de l'autoroute à péage, liant l'État du Sénégal au groupe Eiffage, le chef de l'État a dévoilé les grandes lignes du nouveau bail. 

"Sur le transport urbain et interurbain, nous avons procédé au rééquilibrage de la concession de l’Autoroute à péage. Dakar-Diamniadio-AIBD, après deux années de renégociation du contrat initial qui remonte à 2009", a fait savoir le président Sall.

Ainsi, l’État du Sénégal va prendre 25 % du capital de la Société Eiffage de la concession de l’autoroute de l’avenir.  "Désormais, la société concessionnaire est ouverte à l’actionnariat national. La redevance domaniale annuelle, qui était de 1000 FCFA seulement dans l’ancien contrat, est maintenant fixée à 2% du chiffre d’affaires de la société, avec un minimum incompressible de 800 millions de FCFA par an à payer au Trésor public", a souligné le président Sall. 

En outre, "les clauses et échéances de partage des revenus tirés de la concession sur la période 2021-2044 ont été révisées, et l’État percevra à ce titre 13 milliards de FCFA par an. 

Par ailleurs, une vieille doléance devrait bientôt être satisfaite concernant l'éclairage et donc la sécurisation des automobilistes qui empruntent le péage. "L’autoroute sera éclairée de bout en bout... Pour 5 ans, il n’y aura pas de hausse des tarifs du péage."  

Enfin, au cours de l'année 2022, Macky Sall annoncera la modernisation du réseau de transport en commun de la région de Dakar. Avec "l’acquisition de 400 bus sobres en carbone, pour desservir 14 lignes."
Vendredi 31 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :