René Captain Bassène / Oumar Ampoï Bodian : Quand deux agents de l’Etat payés par les contribuables tuent des... contribuables

Mouillés au premier et second degré dans la tuerie de Boffa, René Captain Bassène et Oumar Ampoï Bodian sont pourtant des agents de l’Etat : le premier travaillait avec l'ANRAC et le second à la Poste...


René Captain Bassène / Oumar Ampoï Bodian : Quand deux agents de l’Etat payés par les contribuables tuent des... contribuables
René Captain Bassène est impliqué - à l'instar - des 15 personnes déférées en même temps que lui - au premier degré dans la tuerie de Boffa (Ziguinchor) pendant laquelle 15 citoyens sénégalais ont été lâchement exécutés.
Tout comme Oumar Ampoï Bodian impliqué au second degré et qui fait partie du deuxième lot de suspects déférés dans le cadre de cette affaire. Pourtant, Bassène et Bodian ont une particularité : ils sont tous les deux agents de l’Etat, pour ne pas dire qu’ils sont payés par les contribuables, ces contribuables dont ils ont participé à l’assassinat.
Un fait assez inquiétant d’autant que Ampoï Bodian ne cachait à personne ses relations avec le mouvement des forces démocratiques de la Casamance (mFdc) dont il est le chargé de mission. D’ailleurs, dans la cour de sa maison, à Ziguichor, flotte le « drapeau » du mouvement.
Idem pour René Captain Bassène. Malgré ses liens connus avec le MFDC, et particulièrement avec César Atoute Badiate du Front Sud, il était agent à l’agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC).
En même temps, il était le principal animateur du « Journal du pays », machine à propagande médiatique du MFDC. Voilà donc deux agents employés par des structures étatiques et qui ont participé à la commission d’actes de sabotage contre l’Etat.
 
Vendredi 26 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :