Rencontre coalition Wallu Sénégal, FRAPP et Y En Marre : Vers une union de circonstances pour dénoncer une justice jugée « partisane » ?


La Grande coalition Wallu Sénégal fondée autour du parti démocratique Sénégalais (PDS), a reçu en audience privée le mouvement "Y en a Marre" représenté par Cyril Touré alias Thiate, et le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (FRAPP), représenté par Guy Marius Sagna. Une entrevue durant laquelle il a été essentiellement évoquée la question de l'indépendance de la justice sénégalaise qui, d'après les activistes, est instrumentalisée par le président Macky Sall avec comme victime les membres de l'opposition et autres dissidents de l'actuel régime.

En présence de leaders politiques tels que Doudou Wade, Mamadou Lamine Diallo ou encore Nafissatou Diallo, les membres du FRAPP et de  Y en a Marre ont appelé à une union des forces vives de l'opposition afin de faire cesser les exactions dont ils sont victimes. À ce titre, le dossier du rappeur et activiste membre de Y en a Marre, Kilifeu, cité dans une affaire de trafic présumé de visa et de passeports diplomatiques, a été agité au cours des discussions. 

Si la position de la coalition Wallu Sénégal n'a pas encore été déclinée, cette union de circonstances pourrait bientôt se concrétiser avec comme point de départ la prochaine manifestation (vendredi 10 décembre.) Pour l'heure, les représentants de la coalition vont rendre compte à leurs bases respectives...
Mercredi 8 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :