Relogement des sinistrés de la Langue de Barbarie : L’opération d’installation de 630 unités d’habitations mobiles lancée sur le site de Diougob


Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de relèvement d’urgence et de résilience à Saint-Louis, l’Agence de développement municipal (ADM) et les communes de Saint-Louis et de Gandon, ont organisé sur le site de Diougob une localité située à quelques encablures de l’université Gaston Berger à une opération de simulation de montage des unités mobiles visant à répondre aux besoins immédiats et temporaires des populations déplacées.

Cette opération de grande envergure va permettre aux techniciens de l’ADM et de l’UNOPS de réaliser dans les plus brefs délais plus de 150 abris provisoires.

L’objectif de l’intervention de l’UNOPS est ainsi d’appuyer le gouvernement du  Sénégal à reloger de manière provisoire les populations sinistrées et  d’améliorer leurs conductions de vie en suivant les bonnes pratiques et standards internationaux.

Au cours de cette rencontre, la Directrice Technique de l’ADM, a annoncé que le gouvernement du Sénégal avec l’accompagnement des partenaires financiers a pu mobiliser une enveloppe  de 19 milliards de francs Cfa, pour reloger définitivement 440 concessions de la langue de barbarie.

L’opération de simulation s’est déroulée en présence des communautés bénéficiaires qui ont visité les modèles d’unités mobiles d’habitation et de la configuration spatiale des aménagements sur le site provisoire de Diougob. Cette activité a aussi permis aux bénéficiaires d’apprécier le niveau de sécurité et de fonctionnalité des installations. 
Jeudi 20 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :