Relations bilatérales Sénégal - USA : Près de 60 ans de coopération, de JFK - Senghor à l'ère Macky - Trump...



La coopération économique entre les États-Unis d’Amérique date de plus d'un demi siècle. Cette longue et fructueuse collaboration bilatérale entre les deux pays s’effectue globalement à travers l’Agence américaine pour le Développement international (USAID), depuis 1961, sous l'égide des présidents Américains Eisenhower puis John Fitzgerald Kennedy et leur homologue Sénégalais Léopold Sédar Senghor à ce jour, sous l'ère Macky - Trump...  
Cette vieille relation est surtout notable dans les domaines prioritaires de la Santé, de l’Agriculture, du Commerce, de l’Eau, de la Sécurité alimentaire, de la Bonne gouvernance et de l’Education, et le BUILD Act (Better Utilization of Investments Leading to Development) mis en place depuis octobre 2018, par le Président Donald Trump. Conformément aux accords de subvention d’objectifs stratégiques, le Gouvernement du Sénégal et l’USAID ont élaboré un nouveau cadre de coopération pour la période 2015- 2020 pour un montant global de 232 milliards 868 millions F CFA.

Porté par le « US International Development Finance Corporation » (DFC), le BUILD Act vise le renforcement des capacités de financement américaines en terme de développement, et constitue le résultat de la fusion entre le DCA de l’USAID et l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC).


En dehors de l’USAID et du BUILD Act, les relations de coopération entre les Etats-Unis et le Sénégal s’expriment également dans le cadre de l’African Growth Opportunity Act (AGOA). Il y a aussi le Millenium Challenge Corporation (MCC), d’un montant de 240 milliards de CFA durant la première phase (2010-2015) et de 314 milliards de FCFA de don pour le second compact (mi 2020-mi 2025).

Les Volontaires du Corps de la Paix américain sont également constamment déployés jusque dans les coins les plus reculés du Sénégal, depuis la signature, en 1963, du protocole d’accord de leur présence. La coopération entre les deux pays se traduit aussi par des échanges entre leurs services de Douanes.

Aujourd’hui, le Sénégal et les États-Unis souhaitent renforcer l'investissement privé et le commerce, en partenariat avec les entreprises locales sénégalaises dans le cadre de partenariats équitables. Une volonté commune ici traduite en action avec cette visite du secrétaire d'État Américain Michael Pompeo. Et, la signature d'au moins cinq protocoles d'entente dans les domaines susnommés.  

Dimanche 16 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :