Réformes académiques et problèmes de l'offre de soins : le Saes/Section médecine et pharmacie revisite la place de l'université

Pour une formation médicale de qualité basée sur un système de santé adéquat, le Saes / Section Médecine, pharmacie et Odonto-stomatologie de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar a initié des journées de réflexion pour voir quelle place doit occuper l'université dans les réformes académiques et problématiques de loffre de soins. Car selon le coordinateur du Saes de la section faculté de médecine, le Dr Diop, « depuis quelques temps, la problématique de l'offre de soins est posée sur la place publique. Ce qui nécessite de larges réflexions pour proposer un document référentiel de diagnostic de la situation afin d'apporter les solutions nécessaires »
Le Dr Diop de préciser toujours que les défis de soins sanitaires ne sont pas liés à l'offre ou la qualité de formation des étudiants, mais plutôt au plateau technique des structures sanitaires du pays. » Au terme de cet atelier, ces universitaires comptent élaborer un document de recommandation qui sera remis aux autorités étatiques pour une amélioration du système...


Samedi 1 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :