Réforme : « L’Exécutif semble décidé à réduire au silence toute voix discordante qui se fait entendre à ce sujet » (Souleymane Téliko, UMS)


L’Exécutif entend désormais réduire au silence toute voix qui se fait entendre au sujet de la réforme en profondeur de notre mode de gouvernance judiciaire. C’est le président sortant de l’Union des magistrats sénégalais qui l’a dit aujourd’hui, au cours de la lecture du rapport moral d’activités à l’Assemblée générale de l'UMS, en visioconférence. 
 
« Ce qui est nouveau, en revanche, c'est cette posture de l'Exécutif qui, non content de rejeter toute perspective de réforme en profondeur de notre mode de gouvernance judiciaire, semble décidé à réduire au silence toute voix discordante qui se fait entendre à ce sujet », a dit le magistrat.
 
« L’obligation de réserve n’est pas un confinement au silence, encore moins la négation de la liberté d’expression », a-t-il ajouté. Le juge Téliko est d’avis que la justice ne se résume pas aux magistrats, mais elle ne peut se faire sans eux.
 
Il estime que les magistrats sont des citoyens conscients des enjeux de l’heure et du rôle qui leur est dévolu. « Les magistrats ont le droit, si ce n’est le devoir, de jouer leur partition dans l’œuvre de construction de cette justice dont ils sont parfois à leur corps défendant, les principaux responsables », a fait savoir Souleymane Téliko...
Samedi 7 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :