Recrudescence des cas de noyade : La maire de Dakar, Soham Wardini, « à la plage » pour freiner le fléau et l'usage de drogue…


Les loisirs d’été dont la grande fréquentation des plages n'est pas que bénéfique, les cas de noyade étant légion. Ainsi, la maire de la ville de Dakar, en collaboration avec beaucoup de services, a organisé une caravane de visite et de sensibilisation au niveau des plages pour freiner les cas de noyade dans le département à cette période d’été.  

Elle a promis d'accroître les postes de secours pour une meilleure surveillance des plages et d'augmenter le nombre des maîtres-nageurs.

Dans les plages de Dakar, les jeunes retrouvent un peu le goût de la vie d'avant pandémie de coronavirus. Ils sont nombreux à se ruer vers Ngor, la plage attenante au centre aéré de la BCEAO, celle de l'Anse Bernard, Yoff, Diamalaye etc..., ce qui cause la recrudescence des cas de noyade dans le département. 

Ce samedi donc, la maire de la ville de Dakar avec beaucoup d’autres services ont fait le tour de beaucoup de ces plages. « Pour éradiquer les cas de noyade à Dakar, nous les collectivités territoriales, les pêcheurs et les techniciens, allons prendre les dispositifs nécessaires », a affirmé le maire Soham El Wardini. Et elle ajoute qu'elle n’acceptera jamais la privatisation d’une plage et des mesures ont été prises pour les premiers pas dans le travail des aménagements . Pour la plage de Ouakam, le maire Samba Bathily Diallo estime qu'un « renforcement de personnel sera un atout et assure que la vente de la boisson alcoolisée et le chanvre indien ne sont pas autorisés. »

Une chose dont l’édile de la ville de Dakar prend acte, tout en promettant des mesures d’interdiction de drogue au niveau des plages, mais aussi un accroissement des postes de secours pour une meilleure surveillance des plages et l’augmentation du nombre des maîtres-nageurs.
Samedi 10 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :