Recherches de preuves sur le terrorisme : "Les droits des citoyens ne seront pas bafoués" ( Mor Ndiaye, Directeur adjoint des affaires criminelles et des grâces)

La recherche de preuves dans les affaires liées au terrorisme s'avère très difficile pour les officiers de police judiciaire, les procureurs et les magistrats instructeurs. Conscients de cet état de fait, dix sept (17) pays africains se sont réunis à Dakar ce mardi 25 juin pour discuter de la nécessité d'affuter leurs armes dans la lutte contre le terrorisme. Laquelle lutte peut de temps en temps conduire à la violation des droits des citoyens. Mais pour le directeur adjoint des Affaires criminelles et grâces au ministère de la Justice, il y a tout un protocole à respecter dans la recherche de preuves. Selon Mor Ndiaye, les droits des citoyens ne seront bafoués...


Mardi 25 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :