Rébellion et outrage à agent : Abba Mbaye et son frère écopent de 2 mois avec sursis


Le tribunal correctionnel de Saint Louis a refusé du monde hier. La plupart des spectateurs sont venus supporter le leader de la Convergence socialiste, Abba Mbaye et son frère, Amadou Mbaye attraits à la barre pour rébellion et outrage à agent lors d’une opération de contrôle de pièces d'identité dans leur restaurant «Mouquets». Selon Abba Mbaye, le commissaire est entré seul dans le restaurant et a demandé aux clients leurs pièces d'identité. «Il s'adressa à l’un d’eux et avant même que celui-ci lui eut présenté sa carte, je l'aperçus au fond de la salle en train d'en faire de même avec un autre. Je lui dit que son contrôle ne me semblait pas efficient, car il faisait tout seul le tour de la salle», a fait savoir Amadou Mbaye à la barre. Quant à son frère Abba Mbaye, il était venu s'enquérir de la situation. «J'ai approché mon frère qui m’a dit que c'est le commissaire qui était en train d'effectuer le contrôle. Un policier, en civil, a bloqué la porte pour contrôler les clients qui entraient. Il a pris une jeune fille. Je lui ai signifié qu'il était en train de perturber nos clients. Ce qu'il faisait, c'était de la tracasserie policière et c’est inadmissible», se désole Abba Mbaye. Finalement, le tribunal a relaxé Abba Mbaye et Amadou Mbaye du chef de rébellion et retenu le délit d’outrage à agent. Ils sont condamnés à 2 mois assortis de sursis.
Vendredi 13 Juillet 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :