Réapparition de la dengue au Sénégal : les assurances du Dr Badara Cissé.


En 2018, la dengue avait donné des sueurs froides aux autorités sanitaires. Cette maladie causée par un moustique a été maîtrisée après que le Sénégal a enregistré 342 cas dont un décès. Trois ans après, elle refait surface dans le nord, précisément à Rosso Sénégal où une vingtaine de cas ont été signalés il y a quelques jours.

Interpellé sur cette actualité en marge de la visite effectuée ce mercredi 27 octobre par la ministre belge de la Coopération au développement et de la Politique des grandes villes, Meryame Kitir, à l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef), le Dr Badara Cissé a confirmé qu’il y a une épidémie de dengue. 

Le professionnel de santé se réjouit que des mesures idoines aient été prises par les services du ministère de la Santé pour le dépistage très tôt de cette maladie qui s’est jusque-là concentrée en milieu scolaire. À son avis, « une bonne caractérisation de l’épidémie permet d’organiser la riposte ». Réponse qui consistera surtout à « diminuer de façon drastique la densité des moustiques qui sont vecteurs de la dengue ».

À ce titre, le Dr Cissé annonce une collaboration entre l’iressef et le ministère de la Santé « pour aller recueillir des prélèvements et essayer de caractériser le virus ». Il indique que l’Institut que dirige le Professeur Souleymane Mboup dispose déjà d’un programme spécial de suivi des arbovirus, responsables de maladie comme la dengue, la zika, le chikungunya, la fièvre jaune etc...

La dengue est une grippe tropicale transmise par la piqûre d’un moustique du genre Aedes porteur de l’un des quatre virus de la dengue. Il n’y a pas de transmission directe de personne à personne. Le virus de la dengue est un flavivirus, comme le virus de la West Nile et de la fièvre jaune.
Mercredi 27 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :