Réalisations du Président Macky Sall (IV) : Comment les projets TER et BRT contribuent-ils au développement Durable et à la lutte contre les Changements Climatiques ?


Réalisations du Président Macky Sall (IV) : Comment les projets TER et BRT contribuent-ils au développement Durable et à la lutte contre les Changements Climatiques ?
La tenue prochaine de la COP24 sur le réchauffement climatique prévue en Pologne du 02 au 14 décembre 2018 et qui sera l’occasion de définir les modalités concrètes d’application des accords de Paris-COP21- (limitation d’ici 2100 de la hausse des températures à +2oC et le redémarrage du Fonds vert avec une aide annuelle de 100 milliards de dollars d’ici 2020 destinés aux pays en voie de développement…), est une occasion pour ressortir et magnifier les efforts du Sénégal en matière de développement durable et de lutte contre les changements climatiques. Efforts déjà entamés par l’équipe de son Excellence le Président Macky Sall avec les deux projets phares que sont le TER et le BRT. On a tendance à parler de ces projets du point de vue de l’amélioration de la compétitivité économique du pays, mais voilà des projets qui contribuent mondialement aux objectifs de réduction des gaz à effet de serre. Le Sénégal n’a pas attendu les financements de ce fameux fonds vert promis par la COP21 pour se mettre en marche – et nous suggérons d’ailleurs à l’équipe technique qui représentera notre pays à ce sommet de mettre en avant ces deux projets de haute facture environnementale.
Les systèmes de transport de nos villes répondent actuellement à une mobilité de plus en plus intense, avec la prépondérance du recours à la voiture individuelle. Ce qui leur confère un caractère non durable. Les problèmes de mobilité et d’accessibilité dans les zones urbaines sont quotidiennement vécus par les citadins et menacent la compétitivité économique de nos pays : congestions, insécurité routière, pollution atmosphérique, etc…
La ville de Dakar, qui compte pour 0,3% de la superficie et 25% de la population du pays, ne déroge pas à cette règle ; les pertes liées aux problèmes de mobilité sont estimées à 100 milliards par année.
Par la création de pôles urbains et le lancement des projets TER et BRT en cours de finalisation, son Excellence le Président Macky Sall apporte une solution aux problèmes de mobilité que vit notre capitale, ce qui permettra d’améliorer la compétitivité économique du Sénégal.
Outre la rentabilité économique de ces projets, ceux-ci revêtent une dimension environnementale de haute facture, par leur contribution au développement durable et à la lutte contre les changements climatiques.
Sans revenir sur les caractéristiques de ces projets, rappelons seulement leur spécificité qui repose sur le transport collectif ou public ; et aujourd’hui, il n’est plus à démontrer qu’un système de transport basé sur l’usage de véhicules motorisés individuels est à l’origine de charges environnementale excessives avec notamment l’augmentation des émissions et concentrations de gaz à effet de serre, principalement à l’origine du réchauffement climatique. En effet, « un système de transport n’est durable que si le nombre de déplacements motorisés, la distance parcourue lors d’un déplacement motorisé et la consommation de ressources pour les déplacements motorisés sont minimés » (Marti et al., 2000) ; ce qui caractérise essentiellement les transports collectifs, comme le TER et le BRT. Ces deux projets réduiront considérablement les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux objectifs déclinés par le Sénégal en 2015 (réduction de 5 à 9% à l’horizon 2035) et ainsi permettre de lutter contre le réchauffement climatique dont les impacts que sont la fréquence et la violence accrues des phénomènes météorologiques extrêmes dont les vagues de chaleur, les inondations et l’élévation du niveau des mers entre autres, sont déjà visibles dans le monde et sur le territoire : cas de Saint-Louis par exemple.
En pensant et mettant en œuvre les projets TER et BRT, et en laçant la création de pôles urbains comme celui de Diamniadio, son Excellence le Président Macky Sall vient de mettre ainsi en marche une politique intégrant urbanisation et transports permettant de favoriser une mobilité durable dans nos villes.
 
 
Cheikh Oumar Dieng
chodieng@gmail.com
Membre Coordination des Cadres républicains APR-DSE CANADA
MAS Urbanisme Durable – Université Génève
https://www.amazon.ca/TRANSFORMATIONS-URBAINES-CHANGEMENTS-CLIMA-DIENG/dp/3841730914
Mardi 4 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :