Raz de marée à Gandiole : La furie des vagues emporte plusieurs maisons et concessions


Depuis hier nuit, la furie des vagues de l’océan Atlantique empêche les populations de la Langue de Barbarie de dormir correctement. Ce, du fait d’un raz-de-marée ayant occasionné des dégâts importants et autres désagréments. 
Dans le Gandiolais, plus précisément dans les villages de Pilote Barre, Tassinére, Mboumbaye , Ricote , Lahrar , Dégui Niayes, voire au delà,  des maisons et concessions ont été détruites par les eaux marines.
Les populations ont passé toute la nuit à la belle étoile, surveillant le mouvement des vagues, malgré le froid de canard. Face au danger, les autochtones ont tout simplement plié bagages pour aller se réfugier dans d’autres sites préférant laissant leurs concessions à la furie des vagues. Une situation qui risque de perdurer, car l’ANACIM avait bien alerté qu’une houle dangereuse est attendue jusqu’au 20 novembre.

Dimanche 18 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :