Rassemblements lors de mariage et autres cérémonies, non port correct de masques : Quand les autorités défient elles mêmes l’autorité…


Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye en conférence de presse vendredi dernier a annoncé des mesures qui viennent corser celles déjà prises…par lui-même afin d’amoindrir la contamination au coronavirus dans le pays. En effet, depuis quelques jours, les cas de personnes testées positives à la Covid 19 ont explosé. Le record de contamination dites communautaires a atteint et même dépassé son record. Et les décès de personnalités se succèdent.
Si une bonne partie de la population comprend l’enjeu, et est prête à coopérer, nos autorités elles étonnent. Et ce n’est pas trop dire. Chaque week-end, on assiste à des cérémonials où les ministres ou autres dirigeants à un haut niveau du pays sont impliqués. Et lors de ces cérémonies qui n’ont rien de sobre, la distanciation n’est pas respectée, le port de masques pas du tout obligatoire et le rassemblement permis.
Sur les réseaux sociaux, les citoyens s’en offusquent et dénoncent. Sur twitter, la page « Lutte Contre l'Insécurité & l'Incivisme au Sénégal » qui met en avant des photos d'un mariage de la fille d’une personnalité du pays ce week-end s’emporte en ces termes : « Et Maintenant c'est légal pour certains et illégal pour d'autres » avec l’émoticône du « Visage déçu » en prime. Une façon de dénoncer ce rassemblement.
Les activités sociales et politiques des autorités aussi sont au nombre des activités à dénoncer en ces temps de crise. Des rassemblements convoqués par les autorités et ou les militants, même s’ils arborent le masque ne respectent pas les autres mesures barrières.
 
Et si la population pour le moment semble suivre les recommandations du ministre de l’Intérieur, les autorités gagneraient plus à donner l’exemple pour un résultat efficient dans la lutte…
 
 
Lundi 10 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :