Rapport OMS sur le suicide : un fait peu intégré au Sénégal avec 915 cas enregistrés dans le pays.


Rapport OMS sur le suicide : un fait peu intégré au Sénégal avec 915 cas enregistrés dans le pays.
Dans un rapport de l'OMS parcouru à Dakaractu, 800.000 cas de suicide sont enregistrés par an dans le monde, dont 915 enregistrés au Sénégal. Les formes de suicide les plus fréquents notées pour le Sénégal sont l’intoxication volontaire, la pendaison, le suicide par précipitation dans les puits et le suicide par le train. Le suicide reste donc une réalité dans un pays où les populations ne sont généralement pas préparées pour détecter ses signes précurseurs.

Un système sanitaire limité

Selon le rapport, le Sénégal compte peu de structures spécialisées dans la prise en charge de la santé mentale. L’un des rares établissements existants, le Centre National Psychiatrique de Thiaroye qui, selon son directeur, a accueilli à ce jour 22 000 patients dont 1 600 hospitalisés, est confronté à un manque de personnel médical et aussi à des difficultés d’ordre financier. « Il y a aussi le problème de la vétusté des bâtiments » ajoute le directeur. 

Dans une interview datée de 2017, le professeur Mamadou Habib Thiam alerte sur le nombre insuffisant de psychiatre au Sénégal. Il y aurait 28 psychiatres en activité dans le pays, dont 4 hors de Dakar.

Le suicide, deuxième cause de décès dans le monde

Chaque année, près de 800 000 personnes mettent fin à leurs jours et d’autres, plus nombreuses encore, font une tentative de suicide. Chaque suicide est une tragédie qui frappe une famille, une communauté ou un pays tout entier et qui a des effets durables sur l’entourage. Le suicide touche des personnes de tous âges et se trouve être la deuxième cause de décès dans le monde parmi les 15-29 ans...
Mercredi 15 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :