Rapport Amnesty et Indice Perception Corruption : « Bokk Guiss-Guiss » tacle le Premier ministre

La sortie du Premier ministre Mahammed Dionne sur le rapport d’Amnesty International sur les droits de certaines catégories de citoyens n’est pas du goût de « Bokk Guiss-Guiss » qui y voit une supercherie politicienne.


Mercredi 28 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :