Rapport Afrikajom Center : « Il faut se débarrasser de la démocratie d'imposture et de la démocratie corrompue, sinon... »


La crise sécuritaire dans la sous-région inquiète plus d’un. Dans son rapport présenté ce lundi 7 septembre 2020, le fondateur d’Afrikajom Center révèle l'urgence à régler ces crises qui minent et fragilisent les pays de l'Afrique de l'Ouest.

« Si on ne règle pas ces crises, on va assister à une déflagration de la sous-région » fera-t-il savoir.

Pour se justifier, Alioune Tine souligne que depuis le coup d'État, tous les jours il y a des attaques au Mali, ce qui pouvait être évité depuis longtemps. Les terroristes et autres bandes ou contrebandiers sèment la terreur dans le Sahel et le Sénégal n'est pas épargné. Tous les pays côtiers sont menacés.

« On doit réfléchir sur notre pacte commun qui est le traité. Il faut se débarrasser de la démocratie d’imposture et de la démocratie corrompue, sinon nous allons tous être emportés », révèle Alioune Tine...
Lundi 7 Septembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :