Raoult, Daouda et la chloroquine... (Par Bachir Fofana)


Un débat fort intéressant, parfois ubuesque se déroule depuis un certain temps autour de l'hydroxychloroquine communément appelé chloroquine et commercialisé sous le nom "Nivaquine" ou "Plaquenil". Ce débat n'est pas nouveau dans le domaine des sciences qui se nourrit souvent de contradictions entre spécialistes!! 

Donc, en soi, les opinions du Pr Raoult et celles du Pr Daouda Ndiaye peuvent se retrouver, avoir une point commun. Car les deux camps peuvent avoir raison. D'ailleurs, c'est pour cela qu'il y'a des écoles en médecine, en sciences sociales, en droit ou en philosophie...

La différence ici, face à l'urgence  du #Covid19, les spécialistes  n'ont pas le temps de rester dans les circuits classiques de recherche et de validation d'un traitement (argument en faveur de Raoult). Et la population se trouve entre les deux camps, comme ces disciples qui ne savent pas quel camps choisir lorsque deux de leurs maîtres s'affrontent.

Quoique très intéressant et passionnant, ce debat nous appelle à plus de prudence et surtout à continuer à rester sur notre ligne de conduite pour plusieurs raisons. 

👉 Il ne faut oublier que c'est un traitement CURATIF et non un traitement PRÉVENTIF, c'est-à-dire un traitement fait sur des personnes déjà malades. 

👉 Donc, il ne sert à rien de ruer vers l'automédication et racler tous les médicaments dans les pharmacies. Ainsi, se rendre dans les pharmacies pour les dévaliser en chloroquine, c’est jouer les apprentis sorciers, mettre sa vie en danger et priver certains malades chroniques d’autres maladies d’un traitement souvent précieux. Voilà pourquoi la prudence et surtout la patience sont requises. Heureusement que le Sénégal réquisitionne tout le stock de chloroquine disponible. 

👉 Comme le recommande la professeur Moussa Seydi : il ne faut pas prendre cette substance sans la supervision d’une équipe médicale car les tests réalisés par le médecin sont très encadrés.

Que faire alors ? Continuer à faire ce que nous savons faire le mieux, c'est-à-dire respecter les consignes des spécialistes. 

Car il nous faut prendre soin de notre santé et protégez les autres en suivant les conseils ci-après :

Se laver fréquemment les mains

Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Éviter les contacts proches 

Maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre.

Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.

Respecter les règles d’hygiène respiratoire

Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement

Jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

📌Et surtout RESTONS CHEZ NOUS, plus particulièrement le soir au moment du couvre-feu!!

 

Bachir Fofana 

Spécialiste en communication 

Vendredi 27 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :