Ramadan 2018 Momar Ndao annonce que les prix des denrées de première nécessite ne devraient pas connaître de hausse si…

Le Président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) a informé que les prix de denrées de première nécessité ne devraient pas connaître de hausse. Et, Momar Ndao interpelle le président de la République à prendre toutes les dispositions pour que les prix restent intacts. M. Ndao a été primé par les femmes consuméristes et marchandes ambulantes.


 Ramadan 2018  Momar Ndao annonce que les prix des denrées de première nécessite ne devraient pas connaître de hausse si…

A quelques jours du Ramadan, certaines rumeurs font état de l’augmentation des prix de certaines denrées de première nécessité notamment l’huile. Interpellé sur cette question, Momar Ndao, président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) a indiqué que les denrées de première nécessité ne devraient pas subir de hausse si tout se passe normalement. « Parce qu’il est noté qu’il y aura des taxes qui vont être appliquées sur les boissons non alcoolisées. Mais, nous demandons aux Sénégalais de continuer de consommer leur propre boisson avec leurs propres fruits locaux. Il y a aussi une taxe qui va être mise sur l’huile pour éviter que nos producteurs locaux qui ont beaucoup d’arachide entre leurs mains ne perdent pas d’argent et puissent en ce moment-là faire de l’huile brute à vendre aux industries de transformation », a-t-il déclaré. Avant de poursuivre : « pour protéger les producteurs, il est normal que l’on puisse augmenter les taxes sur les huiles importées de sorte que notre production locale puisse être consommée. Donc, les prix sur le riz, sur le sucre, sur tous les autres produits de première nécessité, il ne devrait y avoir aucune hausse. Et, nous interpellons le chef de l’Etat, nous lui demandons d’être vigilant et de prendre toutes les dispositions pour que les prix restent au prix où ils devaient être ».

Pour rappel, le Président de l’Ascosen a été primé, ce samedi, par Aminata Baro, présidente du Mouvement pour la défense, l’information et l’éducation des consommateurs également présidente du collectif des femmes consuméristes du Sénégal.

Pour justifier son geste, Aminata Baro a soutenu que les femmes consuméristes et marchandes ambulantes qui se trouvent aux abords de la route nationale entre Diamniadio, Pout et Sébikotane ont choisi cette journée pour décerner un trophée à Momar Ndao. Car, il a fait de belles choses pour les consommateurs notamment la marche de 2008 contre la cherté de la vie. Il s’agit du prix de meilleure association de consommateurs au Sénégal de 2008 à maintenant. En effet Momar Ndao se dit être très touché par ce geste des femmes. « Pourquoi les femmes ? Parce que dans tous les Etats du monde ce sont les femmes qui sont à la base du développement et à la base de l’évolution culturelle des personnes. Et c’est venu de femmes consuméristes et aussi des femmes de Diamniadio. Ces braves femmes qui passent leur temps à essayer de commercialiser leurs produits, de produire pour entretenir leur famille », a-t-il dit. Il ajoute : « et je voulais leur rendre un hommage mérité. Je voulais rendre aussi un hommage mérité à toute notre équipe qui, avec moi, est digne cette distinction. Parce que c’est difficile de pouvoir dire je vais me consacrer à défendre les intérêts d’autres personnes qui, la plupart du temps, ne sont pas au courant de ce que vous êtes en train de faire pour elles ».

 


Lundi 14 Mai 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :