Ralliement : l’Ucs d’Abdoulaye Baldé perd une trentaine de hauts responsables partis à l’Apr


Ralliement : l’Ucs d’Abdoulaye Baldé perd une trentaine de hauts responsables partis à l’Apr
Le président de la République, Macky Sall, ne lâche pas Abdoulaye Baldé. Après avoir échoué à enrôler le patron des centristes du Sénégal, le chef de file des apéristes « recrute » les poids lourds de l’Ucs. Le dernier à être pêché, c’est le directeur de cabinet du maire de Ziguinchor, Alioune Badara Ndiaye qui a été reçu ce jeudi matin au palais de la République.

D’ailleurs, il n’était seul, car dans la délégation, il y avait d’autres pontes comme Alioune Sy, chargé des relations internationales et  responsable départemental UCS département Guinguineo,  Kene Bougoul Faye, responsable de la  jeunesse féminine UCS nationale responsable et UCS Saint Louis,  Évelyne Chantal Sidibé membre UCS et très active dans les réseaux sociaux et  Younousse Sané responsable de l' UCS dans la commune de Sindian. 

C’est Ansoumana Sané, responsable de l’Apr dans le département de Bignona qui a conduit la délégation composée d’une trentaine de personnes, et pas des moindres. Tous des hauts responsables du parti du maire de Ziguinchor qui avait refusé catégoriquement de rejoindre l’Apr.

Avec toutes ces défections, l’Ucs se fragilise davantage, car il y a quelques jours, c’était au tour du maire de Diembéring, Tombong Gueye, une ponte du parti dans le département d’Oussouye de quitter Baldé pour Macky. Ce dernier a emmené dans ses valises le président du conseil départemental d’Oussouye.
Jeudi 13 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :