Ralliement de Baldé à Benno : des acteurs politiques de Ziguinchor se prononcent


Ralliement de Baldé à Benno : des acteurs politiques de Ziguinchor se prononcent

 
Depuis l'annonce officielle de Abdoulaye Baldé de soutenir la candidature de Macky Sall à la présidentielle de février 2019, les acteurs politiques de la région de Ziguinchor n'ont pas manqué de réagir. La nouvelle rencontre l’agrément de la plupart des responsables de l’Apr et de l’Ucs.
 
Aminata Angélique Manga, ministre de la Microfinance
"C'est une très bonne chose. Il a eu le courage politique de prendre la bonne décision au bon moment. C'est un choix républicain, réfléchi et lucide de prendre la bonne décision. Je m'y attends depuis, ça été mon combat. Je ne voulais pas laisser ce ponte échapper à la coalition. Ce qui est important, c'est que nous travaillons la main dans la main pour la victoire du meilleur candidat. Il n'a pas besoin de venir se bousculer. il n'est pas venu seul".
 Benoit Sambou, président Cndt
"Ma préoccupation principale, c'est de réunir tous les fils de la Casamance autour de Macky Sall pour lui permettre de reconstruire la Casamance. Car, il a une ambition grandiose pour la Casamance. Les élites politiques ne se parlaient pas. Ma volonté était de faire dépasser ces clivages pour permettre et informer  nos frères du maquis de comprendre notre démarche qui est le développement de notre chère région. Je suis satisfait parce que mes ambitions pour la région se réalisent. Il y a un aboutissement de mes ambitions. Mon objectif est d'éteindre le feu qui s'attise en Casamance, résoudre la crise. Néanmoins, je continue le combat pour réunir tous les fils de la Casamance autour de Macky Sall. Il reste le cas du sénateur Sakho qui est toujours récalcitrant. Le problème de la Casamance, c'est un leadership personnel, mais moi je prône pour un leadership pluriel. C'est ce qui permettra à la Casamance de sortir de l'ornière"  
Alioune Badara Ndiaye, ex-directeur de cabinet de Abdoulaye Baldé
 "Je ne peux que m'en féliciter. Nous l'encourageons parce que la décision est historique. Autant de régions, comme la Casamance et tout le Sénégal, sont en chantier. Macky Sall ne veut qu'un mandat de plus et il ne se présentera pas la présidentielle de 2024 et Abdoulaye Baldé pourra se présenter et nous le soutiendrons. J'ai été surpris de cette décision du maire de Ziguinchor. C'est une décision salutaire" 
 Taïbou Diédhiou, adjoint à la municipalité de Ziguinchor,  par ailleurs coordonnateur de l'Ucs à Ziguinchor
"Toutes les coordinations régionales ont donné carte blanche au président Baldé de répondre à la main tendue du président Macky Sall. Chaque chose en son temps. Le contexte a changé aujourd'hui malgré les persécutions du régime en place. En plus sur le parrainage, nous avons dépassé le quota requis et prévu par la loi. Nous étions surpris par une région comme Kaffrine qui a fait 3500 parrainages. La région naturelle de la Casamance, nous y avons fait 40 mille parrainages. En plus, nous avons décidé de tenir ce congrès avant l'investiture du candidat qu'on doit soutenir. Il faut une organisation formelle du parti à travers tout le territoire national. Nous avons des difficultés dans certaines localités et avons constaté que nous ne sommes pas prêts pour 2019. Nous nous préparons pour 2024 parce que Macky Sall ne sera pas candidat et le parti sera mature en ce moment pour briguer les suffrages des Sénégalais.
 
Samedi 1 Décembre 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :